AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TACHE DE SANG (CHIYO)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

PRÉNOM : KEKE
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : LA CLÉOPÂTRE
MESSAGES : 1090
DEPUIS QUAND : 08/04/2016

MessageSujet: TACHE DE SANG (CHIYO)   Jeu 21 Avr - 19:53

J’ai eu comme un mauvais pressentiment.
Quelque chose qui m’a tordu, scié le bide en deux. Qui m’a fait penser c’est la merde, Gino, c’est vraiment la merde. Alors je suis monté en voiture, un bolide noir et rutilant. Il faisait nuit et il n’y avait pas un chat dans les rues. Comme la dernière fois où j’ai ramené Chiyo chez elle. Le moteur grondait à l’arrière et tant pis pour les feux rouges et les priorités.
Je descends dans le parking souterrain.
Rien dans les veines, juste la peur qui me mord les entrailles.
La lumière est aveuglante dans le parking. Les néons grésillent. Au fond, deux silhouettes se barrent en courant au moment où les pneus de ma caisse crissent sur le sol. Je sors de la voiture en claquant la porte, un couteau au poing, j’étais prêt à les saigner, ces deux types. Ça me faisait pas peur d’être seul contre deux, je l’ai déjà fait, je sais comment faire.
Ce qui me fait peur et m’inquiète profondément, c’est la forme évanouie, là bas.
Je cours alors et mon cœur prend toute la place dans mon corps.
Boum … boum … boum …
Boum …
Des orteils jusqu’aux oreilles.
Elle est là, consciente et douloureuse, baignant dans un liquide que connais que trop bien.
Inspiration tremblante de ma part.
Je tombe à genoux dans la substance humide.
- Ok … ça va, ça va …
Je marmonne, comme pour me rassurer d’abord.
- T’es avec moi, Chiyo, t’es avec moi ?
Je demande. Je tiens son visage qu’on a sans doute heurté entre mes paumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TACHE DE SANG (CHIYO)   Jeu 21 Avr - 20:07

ça cogne encore et encore.
y'a des rires et des insultes qui fusent d'un côté et de l'autre.
je sais que j'aurais pas dû y être,
qu'une fois le voile noir de la nuit tombé, il vaut mieux fermer les volets, verrouiller les portes et ne plus sortir de la maison. mais le ciel était beau, alors j'ai fais à ma tête. et puis j'ai vu le chat. il était majestueux, comme dans mes souvenirs. nos regards se sont croisés et il a su. il a su que j'avais découvert sa cachette, alors il est partie. lentement, peut-être pour jouer à un jeu. je l'ai suivis jusqu'au parking et ensuite, je l'ai perdu de vue.
et maintenant,
je me dis, chiyo, petite chiyo,
il faut arrêter de n'en faire qu'à ta tête,
regarde où t'en est.
je suis là, chétive poupée, qui reçoit les coups d'hommes à la rage trop grande envers quelque chose que je n'ai même pas choisi. je suis ce que je suis, et ils me crachent au visage avant de déguerpir parce qu'une voiture s'arrête tout près.
j'ai de la difficulté à savoir si ce qui coule contre ma peau:
des larmes ou du sang ?
je ne vois pas très bien, mais je reconnais la voix.

- ... g... gino... ?

j'ai l'impression que des doigts serrent encore ma gorge.
je tousse et j'essaie d'ouvrir un oeil pour voir son visage au dessus du mien.

- j'ai retrouvé... le chat...

et j'ai trouvé les coups.
mais j'ai retrouvé le chat,
c'est le plus important, non ?
maman sera heureuse.
(avant de voir mon visage).
Revenir en haut Aller en bas

avatar

PRÉNOM : KEKE
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : LA CLÉOPÂTRE
MESSAGES : 1090
DEPUIS QUAND : 08/04/2016

MessageSujet: Re: TACHE DE SANG (CHIYO)   Jeu 21 Avr - 20:25

Je m’accroche un peu à son visage pour ne pas qu’elle comprenne que mes mains tremblent un peu.
- … G … Gino … ?
Sa petite voix dont je me suis tant moqué s’élève faiblement.
Aujourd’hui je chéris sa voix parce que je suis heureux de l’entendre. Heureux et soulagé. J’ai envie de l’emprisonner et dire : regardez, elle parle toujours. Elle est plus solide que ça, plus forte que vos coups.
Ils l’ont vraiment amochée. J’ai mal pour elle. Je me mets à sa place et j’imagine que la douleur doit irradier dans ses membres brisés comme un soleil vicieux dont la morsure est présente même la nuit.
Je hoche la tête pour dire oui, c’est moi, je suis là.
- J’ai retrouvé … le chat …
Un rire s’échappe de ma gorge. Celui-là non plus n’est pas moqueur, il est nerveux, abasourdi. Il sait pas où se mettre, c’est comme s’il avait juste besoin d’être là, au milieu de nous.
- C’est à cause du chat que t’es dans cet état là ?
Je demande.
- Tu veux bien me laisser regarder ?
Je pose doucement son crâne sur le sol, pour ne pas qu’elle reçoive un coup de plus. Je me penche sur son corps tout disloqué. Mes mains deviennent ce qu’elles n’ont jamais été – tendres. Je passe alors mes paumes et mes doigts à la naissance des cheveux, sur le crâne, sur la nuque. Je manipule comme on manipule un oiseau blessé ou un trésor. Puis, doucement, je relève son tee-shirt pour voir où la peau est marquée. Il y a des contusions partout.
Visiblement, ils n’ont pas utilisé que leurs poings et leurs pieds.
Je ne sais pas comment je me sens.
Je suis très en colère et la culpabilité commence à me ronger comme une maladie. Elle m’anesthésie un peu.
Je passe mes mains maculées de sang sur mon visage, un peu chancelant.
Je perds mes moyens face à tout ça et je me sens bête.
Bête et inutile.
- Chiyo j-je … j’suis désolé. J’laisserai plus jamais ça arriver, j’te promets.
Je bégaie un peu.
J’ai perdu toute mon assurance et toute ma fierté. Les deux se sont barrées en même temps, d’un coup.
Elles m’ont laissé seul avec mes démons, le corps de Chiyo et son sang sur le sol et sur mes mains.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TACHE DE SANG (CHIYO)   Ven 22 Avr - 19:02

ça me fait un peu grimacer de douleur, ses mains sur mon visage.
tout me fait très mal,
bouger un peu la tête, trembler, sourire, respirer.
surtout respirer.
j'ai une montagne qui pèse sur mes poumons, une montagne qui fait très mal.
une montagne de roches coupantes et affilées qui perce ma peau.
plusieurs entailles, des constellations de perles de sang sur ma peau blême.
gino rigole,
nerveusement, comme je ne l'ai jamais entendu rire.
il ne se moque pas, il n'a pas une seule trace de cette méchanceté qui lui colle pourtant si souvent à l'âme. il semble démuni de tous ses repères, perdu en pleine mer, accroché à cette petite bouée, martelé par les vagues fortes de mon étrange détresse.

- n... non...

oui.
il saura.
il saura que c'est à cause du chat que je me suis aventurée dans le dédale des rues sombres et du grand parking sous-terrain qui recueille mes souffrances.
je sens le tissu de mon chandail se décoller de mon ventre et je grimace.
l'air frais mord mes blessures, dévore ma chair tailladée.
j'ai encore le souvenir du métal froid contre mon épiderme et je retiens un hoquet de douleur.
il s'excuse, me dit qu'il ne laissera plus jamais ça arriver.
sa voix trébuche en essayant de rattraper son courage.

- c'est... pas ta faute...

je laisse mes lèvres s'étirer doucement en un sourire.
c'est pas sa faute, il ne peut pas toujours rester près de moi.
sur ma tempe, le sang glisse doucement.
est-ce que je fais peur à voir, gino ?
est-ce que je suis horrible ?
est-ce que ça a l'air grave ?

- tu... est-ce que... le chat est encore...

j'arrive pas à terminer ma phrase,
est-ce que le chat est encore là ?
il faut qu'il soit encore là.
j'essaie de lever mes petites mains,
je vais serrer mes doigts autour du tissu de son chandail.
il faut, sinon je vais couler.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

PRÉNOM : KEKE
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : LA CLÉOPÂTRE
MESSAGES : 1090
DEPUIS QUAND : 08/04/2016

MessageSujet: Re: TACHE DE SANG (CHIYO)   Sam 23 Avr - 20:40

Il faut faire quelque chose, réfléchir vite. Utiliser ses mains et son cerveau, prendre les bonnes décisions. Mais là je suis incapable. J’ai le regard et la pensée figés dans l’horreur, quelque chose de bizarre qui me paralyse. J’aimerais bien faire les bons gestes et s’il me restait du sens j’aurai déjà pris Chiyo dans mes bras, je l’aurai emmenée quelque part, chez quelqu’un, ramenée à la maison. Maman aurait pris ses produits dans la salle de bain et on aurait tout désinfecté, tout soigné.
- C’est … Pas ta faute …
Encore une fois, un rire nerveux s’échappe.
On dirait que c’est mon seul allié dans cette bataille.
Je me sens trembler des mains, mais cette fois c’est la colère qui les fait s’agiter. La colère contre ma personne, contre les deux autres aussi. Je jure que si je les retrouve et que je les croise, ils vont savoir ce que c’est de se frotter à un Salvatici. Se frotter à un Salvatici, c’est allumer un grand feu, un feu aux flammes dévorantes, un feu immense et destructeur.
Je vais les allumer de mes flammes.
De mes poings.
De mes armes.
- Tu … est-ce que … le chat est encore …
Je regarde alors autour de moi, je cherche la présence du félin.
Pas de trace de la bête.
Il a réussi à s’enfuir, lui.
- Non, il a dû avoir peur.
Les mains faiblardes de Chiyo s’élèvent vers moi et m’accrochent. Je la regarde, les mâchoires serrées. Je sens comme une grande tornade agiter mon cœur, mon corps, mes sens. Je me sens impuissant et dépassé. Je pense aux conséquences lorsque je vois Chiyo maculée de son sang.
Pour la première fois, je crois que j’ai peur.
Je saisis alors Chiyo dans l’étau de mes bras et je la soulève pour l’emmener jusqu’à la voiture.
- Je te ramène à la maison.
Je murmure.
Je traverse le lieu d’un pas rapide, je dépose Chiyo qui s’est transformée en pantin sur le siège passager. Je la sangle alors. Je démarre la berline noire dont le rugissement fait échos dans le parking souterrain.
Nous nous enfonçons dans les rues profondément sombres de la ville.
Je jure qu’on doit ressembler à un vaisseau spatial, vus des toits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TACHE DE SANG (CHIYO)   Dim 24 Avr - 8:56

je m'accroche à gino comme je m'accroche à l'idée d'un bonheur futur pour ma famille. je ne dois pas le lâcher sinon, je sombre et la noirceur ne ferait qu'une bouchée de moi. il est fort, gino, non ? il va me sortir de ce pétrin-là ? il va me rafistoler et prendre soin de moi ?
j'aimerais beaucoup,
beaucoup, beaucoup.
qu'il caresse doucement mes cheveux et que je sache que tout va bien.
je veux que tout aille bien.
j'aimerais me réveiller et ne plus avoir mal.
parce que la douleur mord si fort tout mon être.
elle s'accroche à ma peau,
je sens ses griffes contre ma gorge
et son souffle chaud dans le sang qui me fait tousser encore et encore.
le chat n'est plus là et ça me rend triste. j'aurais bien voulu le ramener à la maison et réveiller maman pour lui montrer. elle aurait été tellement heureuse. à la place, je lui offrirais la vision de mon corps martelé de coups.
des hématomes en forme de galaxies, de tempêtes lunaires et de big bang.

- pas... la maison...

si papa me voit dans cet état, il en mourrait de rage.
pas maintenant.
gino me soulève, il me trimbale jusqu'à sa voiture.
je vais tout tacher, je vais souiller son bolide hors de prix.
mon front contre la vitre froide, je grimace de douleur.

- si mon père me voit... il... il...

il va exploser (et il pleurera beaucoup, comme maman).
j'ai l'impression qu'il roule à la vitesse de la lumière,
que derrière la voiture, il y a la queue d'une comète.

- comment tu as... su ?

tu as un radar à chiyo ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

PRÉNOM : KEKE
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : LA CLÉOPÂTRE
MESSAGES : 1090
DEPUIS QUAND : 08/04/2016

MessageSujet: Re: TACHE DE SANG (CHIYO)   Dim 24 Avr - 14:53

Chiyo bégaie qu’elle ne veut pas rentrer chez elle. Elle évoque son père et la pensée de cet homme glace mon sang, si bien que la voiture fait un écart de trajectoire. Je baisse mes yeux sur mon petit animal blessé.
- Non, je suis pas fou. On va chez moi.
Mes parents diront rien, je le sais.
Ils savent me protéger.
Je ralentis un peu, c’est comme si l’urgence dans mes veines s’était calmée. Je n’ai pas envie d’être trop brusque avec le véhicule, pour ne pas que Chiyo se prenne des coups supplémentaires dans la chair et dans les os.  
- Comment tu as … su ?
Je hausse d’abord les épaules.
- Je sais pas les … les hommes de la maison t’avais pas vue depuis longtemps, je t’avais pas croisée non plus. J’ai eu un mauvais pressentiment, un truc puissant. Et j’me suis dit que le parking souterrain … c’est tellement facile, y a tant de sang qui a coulé en ces lieux.
Le mien, celui de mes adversaires.
D’autres aussi.
Ils sont nombreux, ceux qui ont perdu la vie là dedans et dont la carcasse sanguinolente a été traînée sur des mètres avant d’être balancée ou brûlée ailleurs.
J’arrête la voiture au pied de notre immeuble, j’emmène de nouveau Chiyo dans mes bras, avec moins de soin cette fois. Mais l’urgence est revenue, elle me fait agir rapidement. Je grimpe les escaliers avec mon fardeau dans les bras et j’entre dans l’appartement qui est plongé dans le noir.
Je le traverse d’une vive démarche, Chiyo reposant contre moi.
On arrive dans la salle de bain et je l’étends dans la baignoire.
- On va désinfecter tout ça, d’accord ? Tu veux bien te déshabiller ?
Comme si je lui avais déjà posé la question.
Comme si j’avais déjà pris le temps de savoir si elle était d’accord. Si elle en avait envie.
Je serre fort les dents et je la regarde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TACHE DE SANG (CHIYO)   Lun 25 Avr - 8:48

c'est bien la première fois que je suis soulagée et heureuse d'allez chez gino.
que la seule pensée d'être dans ce grand appartement calme mon coeur qui bat la chamade.
la voiture ralentie, on doit avoir passé la planète mars.
direction jupiter,
la planète salvatici.
je vais tout tacher: sa berline et son bain, ses mains et son âme.
c'est vrai alors, que je ne suis qu'un fardeau ?
je prend une douloureuse inspiration avant de poser ma tête contre le banc et mon estomac est tout retourné par les événements. j'ai peur d'être malade, et alors là, ce serait encore pire. peut-être que j'aurais dû y rester, dans ce parking souterrain.
arrivés devant l'immeuble, je me fais à nouveau trimbaler comme une poupée de chiffon jusqu'en haut des escaliers, puis une fois dans l'appartement, jusqu'à la salle de bain.
j'ai l'impression de flotter.
étendue dans la baignoire, je lève difficilement les yeux vers gino qui me demande d'enlever mes vêtements. chaque mouvement me fait mal, j'ai l'impression qu'on me perce les poumons.
je baisse la fermeture éclair de ma robe et je fais glisser les bretelles sur mes bras.
je tire sur le tissu, j'enlève tout.
de nouveau nue devant lui.
mon corps est une toile peinte de mon propre sang.

- est-ce que c'est... moche ?

est-ce que c'est grave ?
est-ce que j'ai l'air d'avoir été mâchée par la vie et recrachée ensuite sur l'asphalte noir pétrole ?
l'air glacial de la pièce me fait frissonner et mon être tremble de froid.
je veux simplement m'accrocher au soleil.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

PRÉNOM : KEKE
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : LA CLÉOPÂTRE
MESSAGES : 1090
DEPUIS QUAND : 08/04/2016

MessageSujet: Re: TACHE DE SANG (CHIYO)   Lun 25 Avr - 10:07

Je vais fermer la porte de la salle de bain à clef, pour empêcher n’importe quel curieux de venir passer sa tête dans l’encadrement de la porte pour voir ce qu’il se passe.
Chiyo retire ses vêtements avec des râles de douleur.
Moi je vais ouvrir tous les tiroirs, je fouille dans la salle de bain, je cherche la trousse à pharmacie de maman. Enfin je la trouve. Je me dis qu’elle a due être renouvelée si souvent, entre mon père et moi. Je me retourne vers Chiyo. Elle est dénudée dans la baignoire. Son corps est dans un état affreux, on dirait que ce n’est plus elle. Parce que oui, je commence à la connaître par cœur, je l’ai suffisamment tenue contre moi dans nos élans de chair. Et je peux assurer qu’elle ne ressemble à ça, pas même quand je l’ai secouée un peu fort.
- Est-ce que c’est … moche ?
- Non, ça va. Ça va aller.
Ma voix qui tremble trahit mon mensonge.
Je veux la rassurer comme on rassure un enfant, lui faire croire que demain tout ça n’existera plus.
Je mouille une serviette avec de l’eau chaude et je m’agenouille au pied de la baignoire. Je passe alors le linge humide sur son corps pour nettoyer le sang qui sèche déjà.
Je me penche ensuite sur son visage et je prends mon temps pour ne pas trop appuyer là où c’est enflé.
- Maintenant il va falloir me promettre de faire attention, de plus courir les rues comme ça, seule. D’accord ?
Je me décide à faire couler un peu d’eau chaude dans la baignoire, je frotte alors le corps de Chiyo avec mes mains pour effacer les dernières traces du liquide écarlate, je lave aussi ses cheveux. Elle recommence à prendre forme humaine.
- C’est déjà mieux comme ça, tu crois pas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TACHE DE SANG (CHIYO)   Lun 2 Mai - 8:20

il se lève pour chercher la trousse à pharmacie et moi je reste là, dans ce bain, comme une toute petite créature sans défense. j'ai la tête qui fait mal, je sens mon coeur battre contre mes tempes. j'ai peur d'exploser. de créer un big bang.
j'entend gino revenir près de moi et se poser là,
je sens sa présence.
je le vois parfaitement avec les yeux fermés.
j'entend le mensonge dans sa voix,
il se dessine contre mes paupières,
il s'imprègne dans ma peau tailladée.

- d'accord.

d'accord, si tu me dis que ça va aller, c'est que ce doit être vrai.
j'ai bien envie d'y croire,
j'ai bien envie de me dire que tout ira bien.
j'ouvre les yeux et la lumière de la pièce mord mes rétines.
avec tous les efforts du monde, je me redresse et m'assoie pendant que gino nettoie le sang. je chiale encore, comme l'éternelle gamine que je suis. la serviette écorche ma peau même s'il fait attention. il y a une étrange douceur dans ses gestes qui anesthésie doucement mes craintes.
ma voix semble se coincer dans ma gorge et je toussote avant de prendre une inspiration difficile.

- c'est promis...

l'eau chaude monte lentement et caresse mon être meurtrit. elle est rassurante, elle m'enveloppe, comme ma mère. les grandes mains de gino se perdent dans mes cheveux collés de sang et j'essaie de sourire un peu.
je n'y arrive pas,
ça fait très mal au coeur.

- merci gino.

je dis d'une toute petite voix.
le silence s'installe dans la pièce et moi, j'emprisonne le bras du garçon contre ma poitrine. je pose mon front contre son avant-bras, je ferme un moment les yeux.
j'ai besoin de sentir de la douceur.
le bout de mon nez froid trace des lignes imaginaires contre sa peau chaude.

- mon père ne te fera rien, je lui dirais tout. il va comprendre, gino. tu n'as rien à craindre...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

PRÉNOM : KEKE
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : LA CLÉOPÂTRE
MESSAGES : 1090
DEPUIS QUAND : 08/04/2016

MessageSujet: Re: TACHE DE SANG (CHIYO)   Mar 3 Mai - 11:34

L’espèce de peur-panique qui s’était glissée en moi a laissé place à un grand calme. Je me contente seulement d’essayer de guérir les plaies de Chiyo, comme je peux, avec les moyens du bord. Faire en sorte que tout soit nettoyé pour ne pas que ses plaies ne s’infectent. Chiyo me promet qu’elle n’ira plus la nuit, seule. Je grimace un sourire – je n’arrive pas à la croire. Je la connais et je sais qu’elle aime ça, courir les rues lorsque le soleil s’endort.
- Merci Gino.
Celui-là, il était sincère.
Il était à peine dit, serré dans ses dents, laissé tomber dans un souffle, mais il était sincère.
Ses mains font un étau fragile autour de mon bras, elle dépose son visage dessus. Je sens son nez glisser sur mon épiderme. Je me laisse faire, je me laisse ramollir et attendrir contre elle.
- Mon père ne te fera rien, je lui dirais tout. Il va comprendre, Gino. Tu n’as rien à craindre …
Je me contracte tout entier contre elle.
Elle peut pas lui en parler.
Si elle lui dit, je suis mort. Il lui répondra que je n’avais qu’à être là, qu’il aurait fallu que je la surveille que je l’empêche de sortir. Je me sens trembler un peu contre Chiyo – c’est la peur, encore, qui me ronge le ventre. Ce soir je crains vraiment pour ma peau.
- N-non, il faut pas lui en parler, d’accord ? Quoi que tu dises, il va me le faire payer, c’est certain.
Mes yeux se promènent sur son corps.
C’est déjà beaucoup mieux comme ça, il a retrouvé sa pâleur, il est juste un peu bleu/rose/violet comme un coucher de soleil ou alors une galaxie à certains endroits. Je passe la paume de ma main sur sa tête puis je relève son menton humide. L’eau chaude continue de couler et la baignoire est bientôt remplie.
Je rapproche mon visage de celui de Chiyo, amoché ça et là, sur le front, sur la bouche aussi.
Les manches de ma chemise trempent dans l’eau.
- Tu sais, j’ai eu vraiment peur. Que tu sois plus qu’une dépouille pleine de sang.
Je murmure.
Mon cœur bat très fort partout dans mon corps.
J’embrasse alors ses lèvres écorchées.
Je crois que c’est la première fois que je l’embrasse vraiment, sur la bouche et avec le cœur. C’est quelque chose de sincère, pour lui dire mon soulagement, que je sais être tendre, que c’était pas drôle ce soir là. C’est un baiser unique et je crois que jamais je pourrais le reproduire, parce que demain je serai déjà un autre homme. Je serai seulement Girogio Salvatici, masque de pierre moqueur, railleur, aux poings féroces et cogneurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TACHE DE SANG (CHIYO)   

Revenir en haut Aller en bas
 
TACHE DE SANG (CHIYO)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Collection) La tache de sang
» [Collection] La Tache de Sang (Baudinière)
» Pain of Learning
» BRAVEHEART 120mm
» Faux sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ICI LE JOUR :: HORS JEU :: LES HISTOIRES-
Sauter vers: