AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BOUCHE A LÈVRES (NINOOR)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: BOUCHE A LÈVRES (NINOOR)   Dim 10 Avr - 20:49

j't'ai d'mandé d'venir là.
d'être prête parce que j'avais pas d'temps à perdre.
j'ai jamais d'temps à perdre quand il s'agit d'toi.
les pas qui avancent sans réel alignement, la démarche maladroite mais rapide, trop peut-être, mais pas assez pour l'mouvement d'cette sale ville sombre. cette ville aux rues crades qu'on écrase sans merci. bitume qu'on piétine, qu'on écrase, murs qu'on tâche d'sang impur rouge écarlate.
tu sais,
l'même rouge que tes lèvres, jolie noor.
la même putain d'substance épaisse placardée sur ta sale bouche qu't'ouvres bien trop souvent. comme si t'pouvais pas manquer l'occasion d'en placer une, hein ? salope.
j'bouillonne, j'viens d'quitter nestore.
encore.
ça fait trois fois depuis l'début d'la semaine.
et j'ai besoin d'me défouler sur autre chose, sur toi, noor. sur toi parce que t'es une cible facile et accessible, j'sais qu'tu peux jamais m'résister.
dommage pour toi.

le vieil hôtel.
enfin.
l'regard est vide, j'ai qu'les pulsions qui s'animent.
chambre 51, j'fais craquer la porte d'un coup d'pied à l'aveugle
et noor. noor,
t'es même pas là, putain.
j'attends.
j't'attends, noor, la colère dans les poings.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BOUCHE A LÈVRES (NINOOR)   Lun 11 Avr - 18:35

nino
un prénom si court pour une domination si forte
tu m'prends puis m'épuise
t'as l'emprise, bâtard
tu sais c'que les autres savent pas
t'as c'que j'donne pas aux autres
t'es plus tout l'monde, t'es devenu nino
enfant malsain
enfant roi
et moi j'quitte mon costume d'princesse
j'renfile mon moi d'putain
pour toi

l'sale type de l'entrée, il regarde avec des yeux désabusés
l'corps propre qui finira souillé quand il m'verra repasser
j'lui lance un mauvais regard noir
j'ai pas besoin d'ses jugements intérieurs à la con
j'lui sors les crocs
même poupée, même manipulée,
j'reste fauve à jamais.

chambre 51, victime d'rage trop féroce
puis j'te vois. sale gosse.
"nino ! détends toi on dirait qu'tu vas m'bouffer !"
t'as les poings serrés,
les yeux qui débordent de sang
et j'sais qu'cette haine,
c'est moi qui vais la recevoir.  
comme souvent.
comme
toujours.
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BOUCHE A LÈVRES (NINOOR)   Mar 12 Avr - 15:22

chaque seconde file comme une éternité.
j'suis à bout d't'attendre,
j'suis à bout d'mes forces,
et j'ai b'soin d'toi tout d'suite pour m'réanimer.
pour réanimer l'corps sans vie qu'j'suis, cette carcasse comparable à cette d'une bouteille morte, presque désarticulée comme un pantin aussi, qu'on aurait balancé sur un mur d'béton.
j'me sens vide ce soir, noor.
j'ai b'soin d'toi pour m'aider.

et quand enfin j'te vois passer la porte, sans délicatesse, sans tendresse.
juste toi.
j'ai les traits qui s'crispent, les ongles qui rentrent dans ma peau jusqu'à y sentir mon cœur qui bat à l'intérieur.
et quand j't'entends lâcher des mots sans conscience,
j'ai envie d'réduire à néant ton lâcher prise parasite.

- ferme-la.

maintenant.
tu t'tais et tu fais c'qui faut.
t'es habituée, c'est pas comme si tu t'attendais pas à c'qui allait t'arriver.
t'as appris à aimer ça, pas vrai ?

pulsions.
malsaines, maladives.
réelles.

- approche.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BOUCHE A LÈVRES (NINOOR)   

Revenir en haut Aller en bas
 
BOUCHE A LÈVRES (NINOOR)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HELP! Conseil reparation bouche sur prémiere custom ADG.
» Mise en bouche de Peyraud et Djian
» Mises en bouche croustillantes en express
» (Coll) L'eau à la bouche (Gerfaut)
» Pas sur la bouche...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ICI LE JOUR :: HORS JEU :: LES HISTOIRES-
Sauter vers: