AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MA SŒUR D'ÉLECTION (NIGHT)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

PRÉNOM : KEKE
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : LA CLÉOPÂTRE
MESSAGES : 1090
DEPUIS QUAND : 08/04/2016

MessageSujet: MA SŒUR D'ÉLECTION (NIGHT)   Ven 17 Juin - 18:28

J’ai passé la nuit au cabaret, à danser avec des filles, boire de l’alcool et m’enfumer les poumons. C’était bien, j’ai été repu de chair, repu de parfums sucré. J’ai nagé dans cet espèce de lac étrange où nous baignons au milieu de déesses à moitié nues et où le bas-ventre s’échauffe sans-cesse et sans raison.
Night m’a emmené avec elle dans sa demeure.
Sommeil sans rêve.

Le soleil filtre à travers les rideaux translucides et j’observe celle qui a accompagné ma nuit sans pourtant me toucher, seulement des regards épris d’une tendresse étrange et des mots aimables. Les éclats de lumière se déversent tranquillement sur ses cheveux et ses yeux sont clos. Elle est face à moi, dans une posture qui semble être celle d’un enfant. Son visage transpire de vulnérabilité, elle a alors perdu toute la froideur et la sévérité dont son faciès fait normalement preuve une fois que le soleil s’est effondré un peu plus loin, laissant alors sa place à la nuit.
Ma main s’approche de son visage et je passe mes doigts sur le relief arrondi de sa joue.
Mon souffle est alors un peu raccourci.
Mais ma paume, figée, demeure sur ce morceau de chair pendant que mon œil écarquillé fixe avec curiosité l’être étrange qui repose sur le flanc.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

PRÉNOM : morgane
AVATAR : dt
CRÉDITS : chevalisse, ranipyaar
MESSAGES : 220
DEPUIS QUAND : 09/04/2016

MessageSujet: Re: MA SŒUR D'ÉLECTION (NIGHT)   Ven 17 Juin - 21:01


Elle avait le visage détendu. Un expression qu'elle arborait peu, celle du sommeil tranquille, long et paisible. Les yeux clos, les lèvres légèrement entrouvertes, une innocence nouvelle s'arrimait à sa peau de porcelaine. Elle se sentait enfant, elle n'avait plus besoin de se protéger, un œil bienveillant la surveillait, un corps la préservait. Elle baissait les armes, ne montrant plus aucune méfiance, ses sens bercées par cette sensation si ancienne, cette sérénité qui l'empêchait d'être aux aguets.
Pourtant, à cette légère pression contre sa joue qui l'englobe pleinement, ses paupières s'entrouvrirent sur ses iris vertes, son regard se posant sans hésitation sur l'homme qu'elle avait invité quelques heures plus tôt dans sa demeure, dans son antre. Un sourire harmonieux, que seul ce jeune homme peut dérober – ou presque, et elle approche leurs visages afin d'y laisser l'ébauche d'une tendresse ; le bout de son nez taquine agréablement la joue de son frère, puis elle s'arrête. Se rendormait-elle ? Non. Elle se délectait simplement de cette rare impression de douceur et de bien être.

« J'aurais aimé profiter d'une vue pareille aussi. » Déclara-t-elle d'un ton léger et d'une voix presque chuchotée. « Celle de te voir encore endormi. Ce que l'innocence doit être belle à lire sur ton visage... »

_________________
La belle folâtre
Elle me regarda de ce regard suprême
Qui reste à la beauté quand nous en triomphons,
Et je lui dis : Veux-tu, c'est le mois où l'on aime,
Veux-tu nous en aller sous les arbres profonds ? -V.HUGO ©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

PRÉNOM : KEKE
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : LA CLÉOPÂTRE
MESSAGES : 1090
DEPUIS QUAND : 08/04/2016

MessageSujet: Re: MA SŒUR D'ÉLECTION (NIGHT)   Lun 20 Juin - 10:20

Les paupières s’ouvrent sur deux yeux presque reptiliens, d’un vert étrange, absorbant la lumière d’une certaine façon. La puissance du charme de Night sur les hommes, quel que soit leur âge, est tout à fait compréhensible. Il y a quelque chose d’intense en elle, qui n’est pas du jeu, qui n’est pas de la comédie, qui n’est pas appris. C’est seulement elle, sa personne toute entière, enveloppée d’un drap invisible qui la magnifie.
Je retire immédiatement ma main, comme si l’ouverture de ses yeux m’avaient brûlé, comme si une gifle violente me ramenait à la terre et me disait : ne t’attarde pas sur cette planète, sur ce sol pâle et dangereux.
Le visage s’approche et vient au contact du mien. Je frémis un peu.
Mon corps, lui, n’est pas indifférent à ces caresses.
- J’aurais aimé profiter d’une vue pareille aussi. Celle de te voir encore endormi. Ce que l’innocence doit être belle à lire sur ton visage …
Je ferme les yeux un instant et me dérobe à son regard en me tournant sur le dos, l’œil se retrouvant à fixer le plafond.
- Ça arrivera, c’est certain.
Je murmure alors.
Il y aura bien d’autres fois où nous dormirons dans les mêmes draps, n’est-ce pas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

PRÉNOM : morgane
AVATAR : dt
CRÉDITS : chevalisse, ranipyaar
MESSAGES : 220
DEPUIS QUAND : 09/04/2016

MessageSujet: Re: MA SŒUR D'ÉLECTION (NIGHT)   Dim 26 Juin - 21:21


Le brun se tourne, rompt le contact visuel que la blonde avait soutenu de longues secondes, non pas par défi, mais parce qu'elle avait pour habitude de fixer le reflet de l'âme d'une personne. C'est ce qu'elle avait entendu dire, les yeux étaient le reflet de l'âme. Pourtant, Night ne voyait pas clair dans l’œil de Gino, elle ne devinait en aucun cas ses intentions. Tout était innocent, tout n'était que de la simple complicité entre un homme et une femme, c'était tout ce qu'elle voyait, ou voulait voir en tout cas. Son murmure ne sonne en rien comme ambigu, juste une preuve d'affection dirait-elle.

« Si tu apprécies tant que ça de dormir avec moi... » La danseuse se redressa, s'appuyant sur son avant-bras. La couverture glissant à son bas ventre dévoile son buste couvert d'une nuisette couleur crème, et découvre presque négligemment sa poitrine qu'elle cachait tant lorsqu'elle était sur scène. Elle se pencha vers le jeune homme pour imposer sa petite personne à sa vision. « Tu peux venir quand tu veux. Des fois, un peu de compagnie fait du bien. » Car rares étaient les personnes qui avaient pénétré dans sa chambre. En fait, il n'y avait jamais eu personne pour lui tenir compagnie là, même pas le temps d'une nuit. Ni aventures, amis, ou familles. Personne.

« Mais je doute que toutes tes copines apprécient mon invitation. » Tout en lançant cela, elle plonge son regard dans le sien et tient son menton entre ses doigts fins. Elle l'embête, c'est son frère, donc elle se le permet.

_________________
La belle folâtre
Elle me regarda de ce regard suprême
Qui reste à la beauté quand nous en triomphons,
Et je lui dis : Veux-tu, c'est le mois où l'on aime,
Veux-tu nous en aller sous les arbres profonds ? -V.HUGO ©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

PRÉNOM : KEKE
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : LA CLÉOPÂTRE
MESSAGES : 1090
DEPUIS QUAND : 08/04/2016

MessageSujet: Re: MA SŒUR D'ÉLECTION (NIGHT)   Ven 1 Juil - 21:19

Je me sens ici très adolescent et très puéril à fixer ainsi le plafond parce qu’il n’y a nulle part ailleurs où aller ni regarder, parce que quitter ce lit serait éveiller des doutes et faire poser des questions. Moi je n’aime pas les questions, je n’aime pas m’évertuer à répondre, à me justifier, à faire comprendre ce que je suis.
- Si tu apprécies tant que ça de dormir avec moi …
La seconde qui suit, Night prend toute la place dans mon champ de vision, mon œil glisse sur son visage et sur son cou. Plus bas la chair est à nu, et ses seins sont presque à découvert malgré la présence du tissu fin. Je me retiens de sourire en pensant à ce, qu’un jour, j’espère obtenir.
- Tu peux venir quand tu veux. Des fois, un peu de compagnie fait du bien. Mais je doute que toutes tes copines apprécient mon invitation.
Sa main s’empare de mon menton et je pouffe, repoussant alors son poignet de mon visage.
- Quelles copines ?
Je demande, l’innocence éclairant mon œil et ma figure.
- Tu sais, tu n’as qu’à regarder un peu autour de toi pour avoir de la compagnie. Je suis sûr et certain qu’il y a bien plus qu’une poignée d’hommes qui rêverait de partager ton lit, même pour une fois. Tu ne sais pas lire dans leurs yeux ou quoi ?
Je demande, toujours aussi rieur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

PRÉNOM : morgane
AVATAR : dt
CRÉDITS : chevalisse, ranipyaar
MESSAGES : 220
DEPUIS QUAND : 09/04/2016

MessageSujet: Re: MA SŒUR D'ÉLECTION (NIGHT)   Sam 2 Juil - 19:12


Le regard du brun émit un éclat étrange, une lueur que Night ne connaissait pas encore chez lui, ou à peine. Un brin de malice et surtout d'innocence brillaient dans ses iris bleues en même temps qu'il posait une question. Silencieuse, elle observa cette nitescence si rare et d'une certaine beauté, lui faisait presque oublier le reste. Elle avait comme été assommée par cette brillance, la rendant immobile un instant. Puis la question résonna en elle, dans sa boîte crânienne. Question qui ne l'étonnait pas réellement, elle savait qu'il aurait nié l'existence d'une quelconque copine. D'un côté, il n'avait pas tort comme il ne considérait pas un minimum ses conquêtes. Elles n'étaient rien, elles l'amusaient juste. Le nom de Julia embrasait le bout de ses lèvres, mais elle préféra ne pas l'évoquer, se disant qu'après tout elle n'était sûrement pas censée être au courant de leur affaire.
Posant sa main sur le drap après son mouvement de tête, Night ajouta :

« Tu sais très bien de quelles filles je parle... Celles avec qui tu t'abandonnes à la débauche. » Finalement, elle se rallongea sur les flancs avec un air amusé, sans pour autant détacher son regard de celui de Gino. « Certains hommes de nos jours ont un regard trompeur, toi le premier. Et je sais le genre de compagnie qu'ils recherchent... Je ne sais pas si je suis capable de donner cela à un homme, juste le temps d'une nuit, je veux dire. Je n'ai jamais fait ça comme ça. » En réalité, cette crainte de s'adonner venait surtout de cette peur d'être abandonnée. Finalement, elle referma les yeux comme si elle s'apprêtait à s'endormir. Elle n'avait pas envie de quitter le lit, ici, elle était bien.

« Puis, sois content d'être l'heureux élu plutôt que de me pousser à partager mon lit avec d'autres hommes. Tu es le seul à qui j'ai ouvert la porte de cette pièce. »

_________________
La belle folâtre
Elle me regarda de ce regard suprême
Qui reste à la beauté quand nous en triomphons,
Et je lui dis : Veux-tu, c'est le mois où l'on aime,
Veux-tu nous en aller sous les arbres profonds ? -V.HUGO ©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MA SŒUR D'ÉLECTION (NIGHT)   

Revenir en haut Aller en bas
 
MA SŒUR D'ÉLECTION (NIGHT)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 10/08/2009 - Clermont Ferrand - Cosplay à la "TOKYO NIGHT"
» Sélection des objets de la même couleur ds Inkscape
» [ANIME] Senkou no Night Raid
» Night of Champs III
» HEROES OF THE DC UNIVERSE: BLACKEST NIGHT: RED LANTERN ATROCITUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ICI LE JOUR :: LA VILLE :: LE CABARET-
Sauter vers: