AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 waiting on a friend (isaac)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

i've been thinking what
to do with my future

PRÉNOM : clémentine/we are ordinary monsters.
AVATAR : nastya kusakina.
CRÉDITS : sugar slaughter.
MESSAGES : 499
DEPUIS QUAND : 08/05/2016

MessageSujet: waiting on a friend (isaac)   Dim 22 Mai - 2:24


L’archer se dépose avec parcimonie sur les frêles cordes de l’instrument, les faisant vibrer avec tendresse. Le son se dégageant de la caisse emplit la pièce, pourfendant l’air de ses notes délicates. Le violon, suave réminiscence de mon passé d’enfant. Compagnon affectueux dont il a fallu que j’apprenne les secrets afin d’en maîtriser toutes les qualités. Un enseignement quémandant volonté, patience et dévouement envers ledit objet. Un apprentissage qu’il m’aurait été impossible d’entreprendre sans Isaac à mes côtés. Et pourtant, notre relation n’avait guère commencé sous les meilleurs auspices. Enfants, nos pères se fréquentaient, pour je ne sais quelles raisons. Nous étions alors souvent amenés à nous voir, et cela malgré notre gré. Mon occupation favorite lorsque nous étions ensemble était bien évidemment de le harceler. Prendre ses affaires personnelles, les déplacer sans cesse, être constamment derrière lui à le poursuivre, m’octroyant toute son attention. La plupart du temps, il ne désirait point ma présence, mais je n’en avais que faire. Alors pour se réfugier un tant soit peu, Isaac prenait son violon et plongeait dans les méandres de sa mélodie. Quand il jouait, je me taisais, l’observant avec toute mon attention, admirable, tombée en amour sous ses notes. Et Isaac ne me voyait plus, absorbé par ce qui découlait de ses doigts, la magnificence même. Je n’existais plus mais cela ne me gênait en rien car il m’ait été donné de contempler un spectacle des plus ravissants. Aujourd’hui encore, j’apprécie cet instant privilégié lorsqu’il joue. Parfois, nous jouons ensemble. La symbiose que j’entretiens avec Isaac m’est essentielle. Avec les années, ce lien s’est parsemé d’affection, s’accentuant d’autant plus à la disparition de ma mère. Il était là, il a toujours été là. Et Isaac est bien un des seuls hommes que la vue aiguisée de mon père peut supporter. Je dirais même qu’il l’apprécierait presque.
Les notes défilent et se heurtent avec douceur contre les murs qui avalent leurs répercussions, gardant l’écho comme souvenir. Quand Isaac n’est pas là, le violon comble et occupe cet espace vide laissé par l’absence de mon ami. Instrument que je lui ai emprunté il y a des années.
J’entends alors des pas se presser dans la chambre, légers et vaporeux, que je reconnais comme étant celui de mon tendre et fidèle ami. Je ne l’attendais guère de sitôt. Je dépose l’instrument sur son socle, raccroche l’archer, et me redresse, prête à accueillir Isaac, un sourire suave animant mes lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Tréfonds très fonds.

PRÉNOM : Pauline.
AVATAR : bailey sondag
CRÉDITS : cheap thrills
MESSAGES : 71
DEPUIS QUAND : 13/05/2016

MessageSujet: Re: waiting on a friend (isaac)   Mer 25 Mai - 12:23

Poussant le portail, je rentre dans la propriété des Salucci. J'aime cette maison, ces murs, ce jardin à côté, cette cour, je les connaît. J'y viens souvent, depuis longtemps. Je viens voir Julia. A cause, enfin, grâce à nos pères qui se connaissaient depuis, oh, depuis longtemps, et qui se fréquentaient. Avant, j'en avais tellement marre de la voir tourner autour de moi comme la Terre autour du Soleil, à me parler sans cesse, de m'obliger de jouer avec elle, et de me prendre mes affaires. Alors, pour la faire taire, je jouais du violon. C'est pas mal, ça marchait bien. Puis je lui ais apprit à s'en servir. J'ai beaucoup de souvenirs ici, et, quand je rentre dans la maison, j'entends des notes virevolter dans l'air. Ces notes d'un violon qui m'a appartenu. Que je lui ais cédé. Je suis faible, je ne peux rien lui refuser, à Julia. Je ne vois personne dans le salon, et j'arrive dans le couloir. Je n'entends plus le violon, elle doit avoir arrêté. J'entre sans frapper dans sa chambre, de toute manière, je n'ai jamais frappé, elle non plus. Quand je la vois, avec son sourire parfait, je ne peux réprimer le mien. Je m'avance et dépose un baiser sur sa joue, comme je le fais d'habitude en guise de salut. J'aime ce contact, aussi. Je vois son violon. Délicatement posé, comme l'archet, dans sa house. « Regarde ce que je t'ai apporté ! » je lui lance. Et je sors de ma house de mon propre violon une partition, que je lui plante sous les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

i've been thinking what
to do with my future

PRÉNOM : clémentine/we are ordinary monsters.
AVATAR : nastya kusakina.
CRÉDITS : sugar slaughter.
MESSAGES : 499
DEPUIS QUAND : 08/05/2016

MessageSujet: Re: waiting on a friend (isaac)   Jeu 26 Mai - 16:32


Isaac et moi, c'est quelque chose qui ne s'explique point. Il a fallu du temps pour que l'on s'apprivoise. Il en fallu pourtant bien plus à Isaac pour m'accepter au sein de son existence. Et désormais nous en sommes là, deux êtres unis dont rien ni personne ne serait en capacité de briser ce lien invisible et pourtant inébranlable qu'est notre relation. La vue de son sourire ne fait qu'accroître le mien. Ses lèvres déposent avec délicatesse un affectueux baiser sur ma joue, marque sempiternelle de notre amitié dont je ne peux guère plus me passer. Isaac me tend une partition dans un geste duquel je décèle une pointe d'excitation. Parfois, lui et moi nous nous passons de tout mot et jouons des après midi entiers. Seule la musique s'élève entre nous, virevoltant dans l'atmosphère, reliant ainsi nos deux âmes. Concerto pour deux violons en ré mineur de Bach. Lis-je alors sur le papier. Ma joie n'en est que plus accentuée. J'embrasse alors mon ami avec ferveur, puis revenant à la partition je m'exclame d'un ton quelque peu animé. Depuis le temps qu'on voulait jouer ça tous les deux. Oh Isaac c'est fantastique ! Ce qui allait être bien moins fabuleux par contre, c'est quand j'énoncerais la perte de ma virginité à mon plus fidèle ami, frère de cœur. J'ai tout intérêt à en lui dissimuler le nom de l'heureux élu. Il est le seul qui puisse recevoir l'information sans avoir à l'ébruiter. Il est le seul en qui j'ai réellement confiance. Si ma famille en a vent, les conséquences risquent d'être malheureusement bien plus graves. Mais j'attends, tâtant le moment importun pour lui divulguer mon terrible pêché. Mais revenons en à nos violons. Bach. Dis-je dans un sourire attendri. Excuses moi, tu as peut être envie de quelque chose par cette chaleur ? J'ai fait du thé vert glacé pas plus tard que ce matin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Tréfonds très fonds.

PRÉNOM : Pauline.
AVATAR : bailey sondag
CRÉDITS : cheap thrills
MESSAGES : 71
DEPUIS QUAND : 13/05/2016

MessageSujet: Re: waiting on a friend (isaac)   Lun 30 Mai - 17:55

J'aime tellement Julia, véritablement. Depuis trop longtemps, en fait, elle est mon soleil. Quand je la vois, ma journée est tout de suite meilleure. Chaque fois que je l'admire j'observe la moindre de ses attitudes, je regarde ses réactions et j'examine son comportement. Aujourd'hui, étrangement, je la trouve troublée, perturbée. Et je comprends qu'elle a quelque chose à me dire. Quelque chose à confier à quelqu'un. Quelqu'un qu'elle apprécie. Jamais je ne me serais senti si heureux avec une autre personne, même avec la personne que je crois aimer. Julia, je l'aime, c'est peut-être plus que de l'amour, c'est quelque chose... qui ne s'explique pas. Quand elle m'embrasse, en plein milieu du front, j'ai l'impression de voir des étoiles. Qui virevoltent, comme les notes. Tout à coup j'ai envie de prendre mon violon et d'envoyer une tirade qui scellerait la discussion, la réduisant à une scène musicale qui serait follement passionnante. J'en oublie tout, et je n'attends pas plus longtemps pour sortir mon violon et à l'accorder. Elle me demande si j'ai envie de boire. Du thé vert. Je ne veux pas te déranger, mais par cette chaleur, ce ne serait pas de refus, tu sais. J'hésite à lui dire qu'en fait, j'ai déjà travaillé la partition sans elle, comme je le fais tout le temps, mais à chaque fois je lui trouve un prétexte pour ne pas lui avouer mon petit péché. Au fait je n'ai pas vu ton papa aujourd'hui, et ta maman aussi, ils vont bien ? D'habitude il était toujours là à m'accueillir les bras ouverts, mais là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

i've been thinking what
to do with my future

PRÉNOM : clémentine/we are ordinary monsters.
AVATAR : nastya kusakina.
CRÉDITS : sugar slaughter.
MESSAGES : 499
DEPUIS QUAND : 08/05/2016

MessageSujet: Re: waiting on a friend (isaac)   Jeu 2 Juin - 1:01


Dissimuler ce secret est quelque peu pesant, au fil des jours ma langue ne rêve qu'à se délier et à tout avouer. Proférer les durs mots que personne ne souhaite entendre. Isaac est le seul à pouvoir les recevoir sans en inquiéter qui que ce soit d'autre. Car il a toujours été là pour moi, même quand il me détestait, enfin, me faisait croire qu'il ne m'aimait guère. C'est une histoire de longue date et la plus belle qui soit que j'entretiens hors cercle familial. Mais pour moi, Isaac fait partie des Salucci. Seul mon père met un point d'honneur à ne pas le considérer comme tel malgré tout, mais sa présence au sein de notre foyer est fort appréciée.
Aujourd'hui je suis seule avec les filles. Aucun Salucci pour en protéger les lieux, même Giova s'est absentée. Isaac l'énonce par maman. Depuis le décès de ma mère biologique, Giovanna s'est montrée être une véritable mère pour Raffaele et moi, surtout moi, frêle adolescente juvénile aux joues bien trop roses. Giova apprécie Isaac et ne voit en lui aucune menace. Elle a approuvé sa régulière présence, ce qui a eu pour effet de rassurer d'autant plus mon père.
Je lui tends une main fragile, démunie, afin de l'emmener sur la terrasse en dessous d'un gigantesque parasol, là où le soleil ne peut nous atteindre. Je ramène deux verres ainsi qu'une carafe dont le verre a presque fini par geler. La chaleur environnante s'en chargera, et dans quelques minutes il ne sera plus possible de se désaltérer de son contenu. Je sers mon ami, le sourire aux lèvres. Celui ci ne brille pas autant qu'à l'ordinaire, et je sais qu'Isaac sait. Je lui tends un verre, et dans un souffle je lui réponds. Giova est partie quelques heures et mon père est en ville pour quelques affaires sans trop d'importance. Mais ils vont bien, c'est gentil à toi de prendre de leurs nouvelles. A vrai dire, j'ignore si mon père se porte aussi bien. Depuis la soirée chez les Salvatici et le coup de sang de mon géniteur, je sens que dans ses tréfonds se profile une éruption des plus volcaniques. Mais passons. Ça fait un certain temps que je n'ai pas vu tes parents, j'espère qu'ils vont bien. Le soleil redouble en intensité, et malgré l'ombre se propageant sur nos épidermes clairs, je sens poindre sa chaleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Tréfonds très fonds.

PRÉNOM : Pauline.
AVATAR : bailey sondag
CRÉDITS : cheap thrills
MESSAGES : 71
DEPUIS QUAND : 13/05/2016

MessageSujet: Re: waiting on a friend (isaac)   Ven 24 Juin - 11:16

Elle me demande si mes parents vont bien, comme à son habitude. Je regarde son magnifique visage éclairé par les lueurs douces du soleil qui percent à travers le titanesque parasol, et sa main posée avec délicatesse sur la table. Qu'elle est belle, dans cet endroit ! Seulement, son sourire un peu plus éteint qu'à l'ordinaire m'intrigue, et je ne peux cesser de m'interroger sur ce qui la désole. De rien, c'est normal, après tout. Mes parents vont bien, ma mère a trouvé un nouveau travail après avoir démissionné... enfin, tu vois, la vie reprend son cours. Mon père a décidé de nous emmener en vacances dans la montagne, mais je n'ai aucune envie de partir avec lui, en ce moment. J'avale une gorgée de la boisson, et je repose mon verre. Je voudrais aussi lui expliquer que nos cousins allaient venir dès la semaine prochaine pour voir un de mes concerts, mais si j'en parlais, je sentais bien que l'ennui me gagnerait. Je voulais juste lui dire autre chose, en même temps. L'année prochaine, je te promets, on fera une tournée mondiale avec nos violons. Voilà. L'ayant dit, il fallait bien avouer que cela soulageait énormément. Je l'admire toujours, mais je sens que le cœur n'y est pas, de son côté. Elle ne me cache pas grand chose, voire rien, et c'est clair que je ne suis pas une fille pour parler comme celles-ci de problèmes qui les regardent... sauf que c'est Julia, et sans elle, je ne serais pas grand-chose. Elle regarde toujours un point, et je glisse ma main sur la sienne, comme j'ai pris l'habitude de le faire depuis toutes ces années, témoignage de soutient lorsque je sens qu'elle défaille. Mais elle est forte, psychologiquement, Julia, et je sais que toutes les épreuves qu'elle a subit, elle les a vaincues. Une à une, par courage. Tu me sembles perturbée... je dis, hésitant. Je ne veux que rien au monde nous sépare, et je déteste quand des doutes se dressent entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: waiting on a friend (isaac)   

Revenir en haut Aller en bas
 
waiting on a friend (isaac)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isaac le Pirate de C. Blain
» [Asimov, Isaac] Fondation - Série
» [Poupée] Juin 2007 : my best friend (petites photos)
» Dead Space/ Isaac Clark
» [SOFT] FRIEND ME : Facebook adapté à Honeycomb

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ICI LE JOUR :: LA VILLE :: LES RUES :: LES HABITATIONS-
Sauter vers: