AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 T'avais pas compris (Night)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: T'avais pas compris (Night)   Jeu 14 Avr - 16:03

Je m’étais débrouillé d’avoir un poste sans trop savoir comment. Et à vrai dire, je m’en moquais, en fait, puisque tout ce qui m’importait, c’était d’avoir de l’argent. Je devais jouer les barmans, jusque là rien de très compliqué. Je n’étais forcément un grand adepte de ce club où la gente masculine se pressait pour admirer des femmes peu vêtues, je dois le dire. Travailler aurait été plus productif si des hommes se produisaient sur scène, ce qui n’était visiblement pas le cas. De toute façon, j’étais juste ici pour empocher de l’argent afin de payer mon loyer.

On ne me parlait pas vraiment, commandant simplement des boissons généralement alcoolisées. Même ceux qui travaillaient en dehors de la scène n’avaient pas le même sexe que moi. Des femmes, partout. Je faisais tâche un peu, je le savais, mais je m’en moquais. Cela ne faisait vraiment pas longtemps que j’étais ici. On m’avait embauché sans même savoir si je savais tenir un verre. Mais je m’exécutais du mieux possible pour garder le job. Il me fallait cet argent.

Cäcilia n’arrêtait pas de m’envoyer des messages ou de m’appeler. Elle savait pourtant qu’elle s’acharnait pour rien. Jamais je ne lui répondrai. Je ne voulais pas de cet enfant, et elle s’en doutait. Elle avait voulu me faire la surprise, me le dire après que le délai d’avortement légal soit passé. Qu’elle assume désormais. Ce n’était pas mon problème. Ça ne l’avait jamais été. Je préférais les hommes, même si j’ai tout fait pour me convaincre du contraire durant des années. Aujourd’hui je m’affirme, je n’ai plus besoin de me cacher pour convenir aux normes.

« Un rhum s’il vous plait. »

Un homme à la voix grave et autoritaire vint interrompre mes pensées. Je hochai la tête en guise d’approbation et me mis immédiatement à lui préparer sa demande. Elle n’était pas bien compliquée. Juste un liquide dans un verre, pas de mélange. Mon recruteur m’avait quand même dit d’ajouter un effet. Je pris alors un des verres posés dans le frigidaire, dont le bord était légèrement recouvert de sucre, puis j’ajoutai la liqueur et la rondelle de citron sur le côté. Tout pour soigner la présentation. Il me paya, récupéra son verre et repartit vers le devant de la scène. Comme la plupart des clients.

Je rangeai l’argent rapidement et me remis à essuyer des verres tout en faisant abstraction de la musique qui résonnait dans mes tympans et du spectacle qui se déroulait non loin de moi. Ce dernier ne m’intéressait pas. C’était sympathique à regarder, mais il n’y avait rien d’excitant. Du moins pour moi. Pas pour tous les chiens assoiffés qui se bousculaient pour avoir une meilleure vue. Et je continuais mon job, inlassablement, jusqu’à ce qu’une personne fasse abstraction dans la partie réservée au bar.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

PRÉNOM : morgane
AVATAR : dt
CRÉDITS : chevalisse, ranipyaar
MESSAGES : 220
DEPUIS QUAND : 09/04/2016

MessageSujet: Re: T'avais pas compris (Night)   Ven 15 Avr - 15:54





T'avais pas compris
Alec & Night


T'avais pas compris

« T'as vu ! Il y a enfin un nouveau barman !»
 Dit une femme de ménage à une autre, se croyant discrète. Ces deux femmes étaient toutes les deux dans les couloirs sombres du cabaret à nettoyer le parquet de bois, pensant être à l’abri de toutes oreilles se penchant un peu trop pour écouter leurs commérages basées sur des visions et illusions faussées, des morceaux de phrases sortis de leur contexte, et leur vaste monde imaginaire. Mais la directrice n'était jamais bien loin. Le cabaret était son règne, elle savait tout sur tout, entendait tout, du moindre petit tintement de verre au grand raffut du public dans la salle principale où se dressait la scène. Enfin elle croyait être au courant de tout, d'avoir la même omniprésence qu'un véritable dieu jusqu'à qu'elle entende parler de cette nouvelle recrue... Masculine qui plus est vu l'utilisation du masculin dans la phrase de la femme au chignon tiré comme jamais. Night posa une main sur sa poitrine, ferma quelques secondes les yeux, et tenta de calmer en elle toute la colère et l'incompréhension qui la dévorait petit à petit. Elle ne savait qui était responsable de cette mascarade de laquelle elle n'avait même pas été mise au courant.

Sans plus attendre, la danseuse traversa le cabaret pour trouver le coupable de ce misérable coup. Tous niait sans exception, chacun avait trouvé une excuse pour éviter les colères de la jeune femme, ainsi elle ne se retrouva pas bien avancé. Un certain avait pris congé, l'autre nettoyait à ce moment, une autre était sur scène, bref, à chacun son histoire. Mais finalement, plutôt que de se casser la tête à chercher davantage, elle prit la décision de voir d'elle-même ce nouvel employé. Enfilant de quoi la couvrir avant de s'aventurer vers le bar, elle s'avança, déterminée.
C'était un jeune brun qui sans même l'avoir analysé de longues minutes, n'avait visiblement aucune expérience dans le métier. Il devait être un de ces jeunes à travailler juste pour l'argent, un peu comme elle fut une époque d'ailleurs. S'approchant en silence, elle posa son fessier sur les hauts tabourets et lança alors après avoir laissé quelques secondes de silence entre eux deux :

« Je suis Ambrose. » Se rendant compte que cette approche pouvait sembler celle d'une personne cherchant à attirer, draguer voire même aguicher, elle reprit assez vite : « Madame Ambrose. La directrice de l'établissement. Apparemment, j'ai à faire au nouveau barman. » Un sourire ironique étira les lèvres de la demoiselle. Sa dernière phrase demandait indirectement comment il avait pu faire pour se retrouver là, mais il était grand, il comprendrait lui-même. Maintenant qu'il était là, il était évident que Night n'allait pas le jeter. Elle voulait apprendre à connaître la personne face à elle, tout connaître, l'homme face à lui ne devait avoir aucune face sombre à ses yeux. C'est donc de son regard vert empli de curiosité qu'elle le fixa, en attente d'une réponse.


camo©015, glass skin. ( sign )

_________________
La belle folâtre
Elle me regarda de ce regard suprême
Qui reste à la beauté quand nous en triomphons,
Et je lui dis : Veux-tu, c'est le mois où l'on aime,
Veux-tu nous en aller sous les arbres profonds ? -V.HUGO ©️pathos.


Dernière édition par Night Ambrose le Jeu 21 Avr - 15:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: T'avais pas compris (Night)   Mer 20 Avr - 0:41

Au début elle se présenta comme étant Ambrose. Ce nom ne me disait rien. Devais-je savoir qui était cette jeune femme ? Je ne connaissais que peu de monde, ici, et dans ce cabaret, j’étais un inconnu. Personne ne savait qui j’étais, et je ne savais pas différencier toutes les personnes qui bossaient ici. Même si j’étais derrière ce bar pour l’argent, m’intégrer sur mon lieu de travail m’intéressait également. Seulement, je n’avais pas réellement eu l’occasion de faire connaissance, et, le moins que l’on pouvait dire, c’était que la gente féminine de ce club ne semblait pas très ouverte à la discussion.

La jeune femme se redressa et reprit la discussion sur un ton moins aguicheur. Je m’étais rendu compte de la différence après, simplement parce que je n’étais pas le genre à me laisser berner par les belles paroles des femmes. Ces dernières ne m’intéressaient pas. Toutefois, lorsque je compris quel poste occupait cette Ambrose, je me stoppai dans mes mouvements d’essuie. Je posai délicatement le verre devant moi, prêt à toute la minutie possible pour ne pas briser le cristal. « Je suis Alec. Alec Friedrich. Effectivement … l’un de vos employés m’a recruté pour ce poste et donc … me voilà. »

En vérité je ne savais pas trop que dire. L’homme que j’avais vu ne semblait pas être le patron, évidemment, mais je ne m’attendais certainement pas à une rencontre aussi peu conventionnelle avec celle qui signerait mes chèques en fin de mois. C’était perturbant, mais moins angoissant que si elle avait eu à me convoquer dans son bureau pour une discussion bien plus formelle. Là, c’était spontané, et rien n’était préparé. C’était peut-être mieux ainsi. « Je vous sers quelque chose ? » demandai-je finalement sans me détourner.

Bien vite, elle avait du se rendre compte que son corps avantageux n’avait pas fait détourner mon regard du sien. Je connaissais le corps des femmes et, bien que chacune soit gâtée par la nature de façon différente, j’avais suffisamment exploré ce sexe pour savoir qu’il n’était pas celui qui me plaisait. Je n’avais donc aucune difficulté à continuer à parler tout en l’observant dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

PRÉNOM : morgane
AVATAR : dt
CRÉDITS : chevalisse, ranipyaar
MESSAGES : 220
DEPUIS QUAND : 09/04/2016

MessageSujet: Re: T'avais pas compris (Night)   Jeu 21 Avr - 15:00





T'avais pas compris
Alec & Night


T'avais pas compris

Comme elle le savait si bien, ce jeune homme avait été engagé par un simple employé, et bien évidemment, ce n'était pas elle. La colère ne monta pas, après tout ce jeune homme n'y était pour rien dans toute cette histoire, il ne pouvait pas savoir. Même si en réalité, elle trouvait cela bizarre qu'il n'ait pas pensé à consulter le directeur ou quelqu'un de haut placé au sein de l'établissement. M'enfin bon, elle n'allait pas polémiquer sur lui bien longtemps, du moins pas maintenant tant qu'elle ne trouvait l'employeur en question.
Night remarqua chez le brun un changement d'attitude directe lorsqu'il comprit qu'elle était la personne la plus haut placée de l'établissement, il avait soudainement pris un air minutieux et appliqué qu'il n'avait pas au début, chose qui amusa la jeune directrice. Mais Night n'en dit rien, son but n'était pas de l'embarrasser davantage, déjà qu'il devait trouver cette situation fort étrange. Une sorte d'entretien d'embauche dans un lieu pas réellement professionnel.

« Bienvenue Alec, dans ce cas. Et non, je n'ai pas soif mais merci. » Répondit la jeune femme avec sa politesse habituelle, ne cessant d'analyser du regard l'homme qui lui faisait face. Peut-être que son regard insistant le mettait mal à l'aise, ou bien même qu'il se méprenait sur ses intentions. Que ce soit clair, Night n'avait aucunement un comportement aguicheur avec son nouvel employé, ni même avec personne. Et si elle devait chercher à séduire un homme, ça ne serait sûrement pas celui qui se trouvait face à elle, la danseuse voyait clair dans son jeu. Il n'était pas intéressé par les femmes. Alec n'avait même pas jeté un misérable coup d’œil vers la scène où se produisaient les danseuses. Ou alors, ce garçon avait déjà une femme et il était énormément respectueux envers cette dernière.


« Venez-vous d'arriver en Italie ? Votre accent n'est pas d'ici. » Remarqua-t-elle, ayant elle-même un accent qui montrait qu'elle venait plutôt d'un pays anglo-saxon. De plus, s'il était du coin, il aurait sûrement connu Night sous un quelconque pseudonyme ou une description. Il était rare de ne pas connaître la Dea qui était personne d'autre qu'elle-même. Elle ne s'en vantait pas, elle n'était pas orgueilleuse mais c'était une simple vérité. Même s'il ne l'avait jamais vu.


camo©015, glass skin. ( sign )

_________________
La belle folâtre
Elle me regarda de ce regard suprême
Qui reste à la beauté quand nous en triomphons,
Et je lui dis : Veux-tu, c'est le mois où l'on aime,
Veux-tu nous en aller sous les arbres profonds ? -V.HUGO ©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: T'avais pas compris (Night)   

Revenir en haut Aller en bas
 
T'avais pas compris (Night)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ICI LE JOUR :: HORS JEU :: LES HISTOIRES-
Sauter vers: