AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir les messages sans réponses
 

LA VILLE

 
SujetsMessages
Derniers Messages
Pas de nouveaux messages

L'IMMEUBLE

L'immeuble a perdu de sa beauté d'antan. La peinture s'est écaillée et la tapisserie est déchirée par endroits. Mais les enfants continuent d'y aller, pour y vivre, pour y respirer. Ici, il y a de la place pour l'art et les débordements de joie. On y va en cachette, certains osent même s'y aventurer pendant le couvre-feu. Parfois, les enfants remontent leurs manches et retapent tous ensemble l'immeuble, pour laisser une trace de leur passage.

LE SOUS-SOL, LE JARDIN, LA SCÈNE
670avec ou sans toi...
Dim 26 Juin - 19:06
Gino Salvatici Voir le dernier message
Pas de nouveaux messages

LES RUES

On y passe en marchant vite. La nuit, ce sont les phares des grosses voitures qui éclairent le plus. Tout le monde se regarde avec un air étrange. On cache un couteau dans sa veste. On s'arrête saluer les filles ou on se cache dans les cafés. Et dans les coins sombres, on règle ses affaires.

LES HABITATIONS, LE VIEIL HÔTEL, LE PARKING SOUTERRAIN
8138Nuit tombée (Gin...
Ven 1 Juil - 9:29
Domenico Viretti Voir le dernier message
Pas de nouveaux messages

L'ÉGLISE

Un lieu de rassemblement et de recueillement étrange, où même ceux qui se haïssent le plus semble entrer en trêve le temps d'une messe. Ceux qui ont les mains les plus sales sont les premiers agenouillés, les mains jointes et les bouches marmonnant des prières. Certains racontent qu'on planque de l'argent et plein d'autres choses dans l'église.

320SUJET COMMUN ☄ D...
Dim 22 Mai - 16:19
Anonymous Voir le dernier message
Pas de nouveaux messages

LE PARC

Il y a des bancs çà et là, éclairés par des lampadaires grésillants. Le parc se trouve à la limite de la ville et son silence est perturbé par les voitures qui passent sur la grande route, derrière lui. Il y a des arbres partout, recroquevillés dans tous les sens, comme s'ils mimaient la douleur.

00
Pas de nouveaux messages

LE CABARET

Les volutes de fumée laissent deviner les sourires figés et artificiels des filles. Elles font rêver les garçons qui les regardent, la pupille éclairée. Comme partout ici, si la façade est belle est dorée, qui sait ce qu'il s'y passe lorsque les rideaux sont tirés ?

535let's dance (nig...
Mer 6 Juil - 0:18
Julia Salucci Voir le dernier message
LA VILLE Empty
Sujets actifs du jour
Top 20 des posteurs du jour
Top 20 des posteurs du forum
Supprimer les cookies du forum

Nouveaux messagesNouveaux messagesPas de nouveaux messagesPas de nouveaux messages  Forum VerrouilléForum Verrouillé